Quand on vit des choses moins amusantes… Vaut mieux en rire!

Parlons bricolage

Ah! Le bricolage! Toutes les lectures censées faire de nous des parents parfaits en vantent les mérites. Incroyablement bon pour développer la dextérité fine, l’imagination et l’estime de soi. En plus, ça fait de tellement beaux cadeaux à donner à maman et papa à leur fête!

Bon, on arrête de fabuler, voulez-vous? Le bricolage, c’est tout simplement une invention démoniaque. En moins de trente secondes, l’élan de bricolage d’un enfant peut vous scrapper 2 heures de ménage, et là, c’est parce qu’on a affaire à des modérés.

Hier, je rentre à la maison et la scène qui s’offre à mes yeux a de quoi pétrifier. Une bombe a semble t-il explosé chez moi. Le bac de recyclage a expulsé son contenu un peu partout sur le plancher du salon, de la cuisine et de la salle à manger. Il y en a même sur la table. Je trouve des morceaux de masking tape un peu partout, de même que des taches de colle encore humides sur la table de la cuisine. Le plancher de la chambre de ma fille est constellé de petits bouts de papier minuscules. Il y a des ciseaux, des crayons, des figurines en mousse autocollante éparpillées un peu partout. Je tremble de peur. Ne me dites pas que les enfants ont ENCORE fait du bricolage!!!

Effectivement, le bricolage est bon pour la dextérité fine. La mienne, qui doit ramasser tous les petits confettis de papier après le crime odieux perpétré par les enfants et leurs ciseaux. Ma patience y trouve aussi une bonne occasion de se développer. Mon estime de soi? Je cherche encore.

Après le déluge de cochonneries qui traine partout dans la maison vient le temps des cadeaux. J’avoues, on a parfois de ces belles surprises qui iront fièrement décorer les murs de la maison. On a aussi, hélas, beaucoup de papiers gribouillés à la va-vite, comme s’il s’était s’agit d’un concours de gaspillage de papier.  Inutile de le spécifier, ces  »oeuvres d’art » prendront discrètement le chemin du bac de recyclage (en espérant que les enfants ne le découvrent pas avant le jour de la collecte).  Devant l’image que je me fais de vos airs horrifiés, je clamerai pour ma défense qu’à 3 enfants, je ne peux pas conserver précieusement tous les dessins et bricolage produits par ma marmaille sous peine d’avoir à louer un entrepôt d’ici quelques années.

Certains d’entre vous se demandent surement pourquoi je n’ai pas montré à mes enfants à ramasser après avoir bricolé.  Pauvres vous autres! Ça fait un bon 8 ans que je leur répètes de ramasser après le bricolage. J’ai essayé tous les tons, de la gentillesse à l’hystérie. Mes enfants sont des traineux, comme maman! Dommage qu’ils n’aient pas hérité que de mon charmant sourire…

Il y a un paradoxe dans toute cette histoire. Il s’agit de la réponse à la question  »Mais diantre! D’ou leur vient cet amour du bricolage, à ces petits cocos-là? »… La garderie? … Mouais, peut-être, mais les racines de ce mal sont plus profondes… De la société? Elle a le dos large, mais pas à ce point! Non, en fait, je l’avoues, leur amour du bricolage leur vient de leur maman, celle-là même qui peste tant contre ce démoniaque passe-temps! La vie, c’est de même!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :