Quand on vit des choses moins amusantes… Vaut mieux en rire!

Archives de avril, 2011

Droles d’idées…

Vous êtes vous déja arrêtés au fait que des enfants, ça peut avoir souvent de droles d’idées? Vraiment. Je pense eque les miens battent des records, ce qui ne cesse de me traumatiser joyeusement un peu plus a chaque fois.

Il y a de cela environ 2 mois, Lucas décida de se partir à son compte (et sans qu’on ne lui ait rien demandé) dans le déménagement alimentaire.  Ça faisait un bon vingt minutes qu’il était (trop) tranquille. Mat, qui était seul avec les enfants à la maison aurait du avoir la puce à l’oreille. Lucas alla le voir, tout fier, et lui annonça qu’il avait mis des choses dans le  »trou dans la chambre à Émile ».  Mat, intrigué (et quelque peu affolé) alla constater de visu ce trou inconnu… Le trou en question n’était nul autre que le congélateur! Comme Lucas n’arrivait pas à voir dans le congélateur, mais qu’il pouvait y faire tomber des aliments, c’était bel et bien un trou… Mat y a repêché un pot de moutarde, de la sauce piquante et de multiples autres aliments qui n’avaient somme toutes rien à faire dans un congélateur. Nous qui nous demandions comment un paquet de champignons, trouvé là quelques semaines auparavant, avait réussi à y aboutir…

Nous avons découvert la semaine passée que laisser un frère et une soeur de respectivement 8 et 5 ans prendre un bain seuls ensemble était dangereux. Encore une fois, nous aurions du nous douter d’un éventuel désastre, vu le silence qui régnait dans la salle de bains. Honte à nous, nous avons préféré profiter de ce moment de calme inesepéré. Nous avons rapidement été rappelés à la réalité par un cri de Émile, qui accusait sa soeur d’avoir essayé de le tuer. Cela suffit à nous sortir de notre état de relaxation bienheureuse et à aller faire un tour dans la salle de bains voir ce qu’il en était.

Ce qu’il en était était… La mâchoire me tomba. Noémie, voulant regarder dans les fesses de Émile, s’était assise sur sa tête (de Émile) pour mieux voir. Ils étaient dans le bain…  J’était partagée entre l’horreur et un furieux fou-rire.  Je n’en reviens pas encore! Noémie, qui réalisa la bêtise et les conséquences possibles de son geste en a pleuré tout un coup.

Heureusement, il n’y a pas eu de blessés, mais inutile de spécifier que c’est fini les bains a deux, à mois d’avoir un sauveteur pas loin!

Publicités

Nuage de Tags